• La rupture, c'est un Parlement fort, garant de la culture du résultat

    Les premiers jours de la présidence de Nicolas Sarkozy témoignent de sa volonté de respecter les engagements qui ont été pris devant les Français et validés le 6 mai dernier à une large majorité. Ils témoignent également de la détermination du président de la République et du nouveau Premier ministre François Fillon de mettre en œuvre les réformes profondes dont notre pays a besoin.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />Par leur participation massive à l'élection présidentielle, les Français ont montré un goût retrouvé pour la politique au sens noble du terme. Il est de notre responsabilité de ne pas les décevoir. Les députés doivent donc aider le Gouvernement à rendre des comptes sur les engagements pris, à aller aux résultats et à convaincre les Français qu'il est possible, ensemble, de faire bouger les lignes.Le président de la République et le Premier ministre sont attachés à obtenir une large majorité au Parlement pour soutenir l'action du gouvernement, mais aussi et surtout pour engager les réformes et tenir nos engagements.La campagne des élections législatives qui s'ouvre aujourd'hui est un rendez-vous et un moment important. A nous, dans les deux prochaines semaines, de montrer l'importance de ce scrutin, de veiller à ce que nous mobilisions l'ensemble de nos concitoyens qui ont déjà fait confiance à Nicolas Sarkozy. Rien n'est joué d'avance, rien n'est acquis.Pour une majorité forte, rassemblée et ouverte, votez et faites voter Gabriel BIANCHERI

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :